diaporama

  • slide1
  • slide2
  • slide3
  • slide4

Actualités

Objectifs

  • S'adresser aux professionnels qui souhaitent découvrir l'intérêt de cette approche thérapeutique méconnue, 
  • Informer en pratique, sur la cure et les soins,
  • Faire le point sur le niveau de preuves de l'efficacité de cette thérapeutique,
  • Bien délimiter les indications thérapeutiques qui s'imposent (et donc écarter les non-indications ou contre-indications),
  • Présenter ses développements (Ecole thermale du stress, sevrage de BZD).

EFFICACITÉ DE LA MÉDECINE THERMALE EN PSYCHIATRIE

Relativement peu connue en psychiatrie, la médecine thermale psychiatrique est une approche originale qui commence à faire l’objet d’évaluations rigoureuses. Depuis les années 2000, elle a fait l’objet d’études qui en ont mieux montré les contours et les potentiels domaines d’application.

Située à l’interface de la médecine générale et de la psychiatrie, entre la médecine ambulatoire et la médecine hospitalière, la médecine thermale s’adresse essentiellement aux troubles anxieux, aux troubles réactionnels, adaptatifs, et à des situations cliniques telles que le sevrage de benzodiazépines ou la psychoéducation.

A base de balnéothérapie, celle-ci est basée sur la qualité de la relation entre le médecin et le patient, sur la mise en place d’un environnement médicalisé, structurant, anxiolytique et a développé des modèles de
prise en charge psychoéducatifs inspirés des thérapies cognitives et comportementales. En 2010, la preuve de l’efficacité de la crénothérapie a été apportée dans la prise en charge des troubles anxieux généralisés sur une durée de deux mois. En 2016, une autre étude a permis de démontrer l’intérêt de la balnéothérapie en cure thermale pour réaliser le sevrage de benzodiazépines chez les patients anxieux, consommateurs chroniques et motivés pour l’arrêt. Parallèlement, la balnéothérapie a été évaluée dans les troubles affectifs de pathologies douloureuses chroniques, en particulier de la fibromyalgie. Une autre étude a démontré son intérêt dans la prise en charge du burn-out. Nous résumons ici les résultats de ces principaux travaux.

2018 Publié par Elsevier Masson SAS

 

Visualisez l'article complet

2018_ Efficacite de la medecine thermale en psychiatrie_Page_1

 

 

Espace Presse

La presse a son mot à dire : Accéder à l'espace presse