diaporama

  • slide1
  • slide2
  • slide3
  • slide4

Actualités

Objectifs

  • S'adresser aux professionnels qui souhaitent découvrir l'intérêt de cette approche thérapeutique méconnue, 
  • Informer en pratique, sur la cure et les soins,
  • Faire le point sur le niveau de preuves de l'efficacité de cette thérapeutique,
  • Bien délimiter les indications thérapeutiques qui s'imposent (et donc écarter les non-indications ou contre-indications),
  • Présenter ses développements (Ecole thermale du stress, sevrage de BZD).

Le burn out : causes et traitements

Le burn out : origines, causes et traitements par Patrick Legeron

Cet article est une retransmission écrite de la conférence du Docteur Patrick Legeron sur le thème du burn out. La conférence a été diffusée sur la radio RCF le 29 septembre 2017.

Quelles sont les origines du burn out ?

Pendant les années 70, une grande révolution est apparue dans le monde du travail. La robotisation, l'automatisation ont laissé croire que la pénibilité du travail disparaissait. Les temps de travail se réduisant, le travail était devenu plus « cool », plus « léger ». Tous les discours sur le travail « dur » étaient finis.

Le travail a longtemps été associé à la maladie or c'est le contraire. Le travail c'est bon pour la santé. En comparant les gens qui travaillent et ceux qui ne travaillent pas avec des facteurs égaux : on s'aperçoit que les gens qui travaillent sont en meilleure santé que les gens qui ne travaillent pas !

Cependant, dans les années 70/80 des recherches ont prouvé que le travail ne contraignait plus le corps mais le psychisme. Une réalisté est apparue et tout le monde se posait plein de questions sur ce nouveau phénomène. Depuis un certain temps, plusieurs indicateurs montrent que le travail impact de plus en plus le psychisme humain et contribue au développement des troubles de pathologie mental.

Le débat sur le burn out était lancé. Le burn out est alors entrée en dehors de la médecine et s'est ancré dans les champs sociaux, ressources humaines, ministère du travail, partenaires sociaux...

De là, sont partie de nombreux concepts autour de ce phénomène. Dans les années 70, on parlait de stress au travail. Puis dans les années 2000, ce fut le harcèlement moral puis la focalisation sur les suicides et maintenant c'est le burn out.

Le burn out c'est quoi ?

Dans les actualités d'aujourd'hui, le burn out est présenté comme une « maladie nouvelle ». Or le burn out existe depuis longtemps, on en parlait déjà dans l'ancien testament avec la grande fatigue du prophète Elie qui était en état de burn out. Des milliers d'exemples sont présents dans la littérature donc ce n'est pas une maladie nouvelle.

C'est en 1790 qu'ont commencé les travaux médicaux du burn out avec une psychiatre américaine qui a pour la première fois parlé de burn out.

Par la suite, on explique les premières raisons du burn out : maladie des battants, de ceux qui se donnent, ceux qui s'investissement.

Puis, dans les années 80, des psychologues ont défini médicalement le burn out professionnel. C'est la définition actuelle.

Le burn out se définit donc par trois symptômes :

  • Epuisement physique et psychiques = on ne peut plus réagir
  • Altération profonde des émotions = les gens ont leurs émotions cramées, ils n'ont plus d'émotions
  • Sentiment très pessimiste de soi-même

Il faut ces trois éléments pour poser un diagnostic du burn out. Le burn out c'est la phase ultime du stress.

Est-ce que le burn out est une maladie ?

La réponse est assez vague : oui et non.

Oui car plusieurs symptômes sont dans de la pathologie et non car le burn out n'appartient à aucune classification. Le burn out est un objet médical non identifié

Donc, nous sommes face à quelque chose de complexe car le burn out est mal défini, on ne connaît pas les limites et donc on ne sait où placer le curseur pour définir le malaise, la détresse et la vraie pathologie.

De nos jours, les chiffres ne sont pas assez représentatifs :

  • 3 millions de personnes susceptibles de faire un burn out...
  • Environ 7% des 500 000 personnes qui ont une pathologie mentale liée au travail 
  • Etudes faites à l'étranger : 100 000 personnes touchées

Tout compte fait, nous n'avons aucune idée de l'importance de ce phénomène. Nous ne connaissons pas sa réalité, son importance.

Quelles sont les causes du burn out ?

Les causes du burn out sont des facteurs de risques psychosociaux, des facteurs de stress :

  • La charge de travail / l'intensité de travail = une cause majeure
  • Les exigences émotionnelles = les activités qui impactent vos émotions
  • Le manque d'autonomie = process avec très peu de marge de manœuvre
  • Le sens donné au travail
  • Les relations aux autres, clients, usagers...
  • Les changements sur lesquels nous sommes soumis

Le burn out est lié à des conditions de travail au sens large.

Cependant, une partie est liée à l'individu, à ses attitudes, à sa relation au travail appelée pathologique : le surinvestissement au travail dans la vie de l'individu.

Existe-t-il un traitement pour soigner le burn out ?

Les traitements sont très lourd pour se sortir du burn out. Il faut :

  • Une très longue coupure avec le travail, souvent des années. Le retour à l'emploi est très difficile et souvent il faut se reconvertir
  • Des médicaments, des antidépresseurs pendant de longues périodes
  • Une psychothérapie pour se reconstruire, reconstruire ses émotions et retrouver l'estime de soi

La solution est avant tout la prévention !

L'individu doit aussi se protéger, augmenter sa résistance, sa résilience au stress.
Dans le monde du travail, il faut mettre des règles : des mesures organisationnelles, managériales et individuelles. Il faut implanter le bien-être au travail !

Docteur Patrick Legeron 
Médecin psychiatre en titre d'un poste doctoral scolaire à l'université de Los Angeles.
Ancien président célèbre et active association Française de thérapie cognitive et comportementale.
Fondateur et ancien directeur du cabinet : stimulus. Cabinet de conseils sur le stress et le bien-être au travail.

 

Espace Presse

La presse a son mot à dire : Accéder à l'espace presse