diaporama

  • slide1
  • slide2
  • slide3
  • slide4

Actualités

Objectifs

  • S'adresser aux professionnels qui souhaitent découvrir l'intérêt de cette approche thérapeutique méconnue, 
  • Informer en pratique, sur la cure et les soins,
  • Faire le point sur le niveau de preuves de l'efficacité de cette thérapeutique,
  • Bien délimiter les indications thérapeutiques qui s'imposent (et donc écarter les non-indications ou contre-indications),
  • Présenter ses développements (Ecole thermale du stress, sevrage de BZD).

L'histoire du burn out

Connaissez vous l'histoire du Burn out ?

La paternité du terme Burn-out revient à Herbert J. Freudenberger, qui est un psychanalyste allemand vivant à New-York.

Il créa ce concept au début des années 70 en constatant la perte de motivation chez des bénévoles qui encadraient des toxicomanes et se décourageaient au bout d'environ une année d'activité.

Ces bénévoles décrivaient un sentiment « d'immense vide » intérieur comme s'ils étaient « cramés », consumés de l'intérieur.

Puis, au début des années 80, la psychologie américaine, Christina Maslach a particulièrement étudié ce qu'était ce concept d'épuisement qui était attribué au résultat de l'accumulation de différents facteurs de stress professionnel et qu'elle a défini sous trois conditions :

  •     Un épuisement émotionnel
  •     Un syndrome de dépersonnalisation
  •     Une réduction de l'accomplissement personnel

L'histoire du Burn out autour du monde a bien été observé depuis les années 70.

 
Dr. Olivier Dubois

Espace Presse

La presse a son mot à dire : Accéder à l'espace presse