diaporama

  • slide1
  • slide2
  • slide3
  • slide4

Actualités

Objectifs

  • S'adresser aux professionnels qui souhaitent découvrir l'intérêt de cette approche thérapeutique méconnue, 
  • Informer en pratique, sur la cure et les soins,
  • Faire le point sur le niveau de preuves de l'efficacité de cette thérapeutique,
  • Bien délimiter les indications thérapeutiques qui s'imposent (et donc écarter les non-indications ou contre-indications),
  • Présenter ses développements (Ecole thermale du stress, sevrage de BZD).

Le thermalisme est-il un bon substitut au sevrage?

Pourquoi le sevrage aujourd’hui est-il nécessaire ?

 

Les benzodiazépines sont parmi les traitements psychotropes  les plus prescrits. Elles sont connues pour leurs vertus anxiolytiques, sédatives, décontractantes et hypnotiques, mais leur usage à long terme n'est pas recommandé.

 

La France est le deuxième pays européen en termes de consommation de benzodiazépines.

 

Cette surconsommation en fait un enjeu majeur de santé publique. En effet les effets secondaires et les effets à long terme de la consommation de benzodiazépines sont de plus en plus signalés. Dans ce contexte, la réduction de la consommation de benzodiazépines et la recherche de nouvelles stratégies de prise en charge des patients consommant au long cours ces molécules s'avère essentielle compte tenu de l'efficacité médiocre des stratégies employées jusqu'à maintenant.

 

La balnéothérapie en cure thermale

 

La balnéothérapie en cure thermale, sur 3 semaines, montre un effet intéressant dans la prise en charge des troubles affectifs, des troubles anxieux et des syndromes de sevrage. Récemment, une étude randomisée et contrôlée a montré dans le traitement du trouble anxieux généralisé une supériorité significative en termes d'efficacité et de tolérance de la cure thermale en comparaison à un traitement par paroxétine.

 

De son côté, la psychoéducation, technique inspirée des thérapies comportementales et cognitives a montré tout son intérêt dans la prise en charge de certains troubles psychiatriques comme les troubles dépressifs, en particulier dans la prévention de la rechute, les troubles bipolaires, les troubles anxieux et les addictions.

 

L'hypothèse était que la cure thermale à indication psychosomatique, d’une durée de 3 semaines, qui a démontré une activité anxiolytique durable, peut être un lieu adapté pour une prise en charge spécifique du sevrage en benzodiazépines.

 

Article scientifique : Intérêt d'un programme de prise en charge associant balnéothérapie et psychoéducation dans le sevrage en benzodiazépines : Etude pilote d'efficacité et de faisabilité

Pierre de Maricourt,  Paris, Olivier Dubois, Saujon 

 

Interview du Docteur Pierre de Maricourt

 

Médecin Psychiatre Chef de service - Hôpital Sainte Anne

Région de Paris, France

Pourquoi le sevrage aujourd’hui est-il nécessaire ?

Dr de Maricourt

 

Espace Presse

La presse a son mot à dire : Accéder à l'espace presse