diaporama

  • slide1
  • slide2
  • slide3
  • slide4

Actualités

Objectifs

  • S'adresser aux professionnels qui souhaitent découvrir l'intérêt de cette approche thérapeutique méconnue, 
  • Informer en pratique, sur la cure et les soins,
  • Faire le point sur le niveau de preuves de l'efficacité de cette thérapeutique,
  • Bien délimiter les indications thérapeutiques qui s'imposent (et donc écarter les non-indications ou contre-indications),
  • Présenter ses développements (Ecole thermale du stress, sevrage de BZD).

Troubles dépressifs

La maladie dépressive touche, sur la vie entière, suivant les études, entre 10 et 20 % de la population.
Il existe deux grands groupes de maladie dépressive : les dépressions réactionnelles et les dépressions endogènes.

Les dépressions réactionnelles sont généralement secondaires à des facteurs de stress ou d'environnement. Elles se développent fréquemment sur des terrains anxieux ou plus classiquement, névrotiques.

Ainsi 80 % de troubles anxieux chroniques décompensent à terme en syndrome dépressif.
Ces décompensations dépressives s'apparentent souvent à des décompensations d'épuisement où s'associent un sentiment de découragement et de désespoir dans un cercle vicieux.

Ce sont ces dépressions réactionnelles qui sont les plus sensibles aux facteurs thérapeutiques exogènes :

  • sortir de l'isolement,
  • resynchroniser ses rythmes biologiques,
  • accéder à de nouveaux schémas de pensée,
  • se resocialiser,
  • etc.

La balnéothérapie assure une réduction de l'anxiété et des somatisations. Par ailleurs l'amélioration du sommeil, souvent favorisée par l'hydrothérapie et le lâcher-prise qu'induisent les soins, renforce "l'effet antidépresseur" naturel que constitue l'éloignement du milieu de vie habituel.

L'ensemble représente en soi une modalité de fait "antidépressive" ne serait-ce que par la reprise d'espoir, le sentiment d'être compris et mieux considéré.

Le développement de techniques cognitivo-comportementales, d'approches psychoéducatives, la formation du personnel soignant à ces approches cognitives renforcent cette dimension naturellement antidépressive de la cure, le tout dans un cercle vertueux.

Plusieurs études, ces dernières années, sont venues objectiver ces constats cliniques.

 

Pour en savoir plus

Références :

 Donmez A, Karagülle MZ, Tercan N, et al.SPA Therapy in fibromyalgia : a randomised controlled clinic study. Rheumatol Int 2005 ; 26 :168-72

Köck A et coll : MSH and ACTH production by human keratocytes : a link between the neuronal and the immune system. J.invest. dermatol.,94,543, 1990.

ƒLevine B.A. Use of hydrotherapy in reduction of anxiety. Psychol rép, 55, 2, 526, oct 1984.

Ricardon C. La myorelaxation par l'hydrothérapie à la station thermale de Saujon. Thèse, Poitiers, 1983.

Belmudes C. Modification de l'EEG après pratique de la douche thermale de Saujon. Mémoire, Bordeaux, 1988.

Toda and coll et al. Change in salivary physiological stess markers by spa bathing. Biomed Res. 2006 ; 27 :11-4

Yamamoto and coll et al. Autonomic, neuroimmunogical and psychylogicol eresponses to wrapped warm footbaths - a pilot study. Complement Ther Clin Pract2008 ; 14 :195-203

Marazzati D and coll et al. Thermal balneotherapy induces changes of the platelet serotonin transporter in healthy subjects. Progress in Neuro-Psychopharmacology & Biological Psychiatry 2007 ; 1(3) :1436-9.

Agishi Y., Hildebrandt G. Chronobiological aspects of physical therapy and cure treatment. Noboribetsu, Hokkaido Uni. School.Med, 96, 1989.

Amelung W, Hidebrandt G. Balneologie und medizinische Klimatologie. Springer, Berlin,1, 271, 1985.

⑪ Boulange M. Effets généraux de la cure thermale. Presse Thermale et climatique, 132, 4,213-216, 1995.

⑫ Dubois O et al. Balneotherapy versus paroxetine in the treatment of generalized anxiety disorder, Complementary Therapies in Medicine, 18, 1-7, 2010.

⑬ Constant F, Boulange M. La douleur, le déficit fonctionnel et la qualité de vie : éléments d'évaluation d'une cure thermale. Presse Thermale et climatique, 136, 3, 131-136, 1999.

⑭ Akinori Masuda and al. Psychosomatic Medicine, 67 :243-247, 2005.

Date de création : 12 novembre 2012

Espace Presse

La presse a son mot à dire : Accéder à l'espace presse