diaporama

  • slide1
  • slide2
  • slide3
  • slide4

Actualités

Objectifs

  • S'adresser aux professionnels qui souhaitent découvrir l'intérêt de cette approche thérapeutique méconnue, 
  • Informer en pratique, sur la cure et les soins,
  • Faire le point sur le niveau de preuves de l'efficacité de cette thérapeutique,
  • Bien délimiter les indications thérapeutiques qui s'imposent (et donc écarter les non-indications ou contre-indications),
  • Présenter ses développements (Ecole thermale du stress, sevrage de BZD).

 Indications de la cure thermale

Le traitement thermal est caractérisé par son action reconnue sur l'anxiété, l'asthénie, les douleurs fonctionnelles et les troubles du sommeil. Il en résulte des indications centrées sur les troubles anxieux, les troubles somatoformes, les troubles du sommeil, le sevrage thérapeutique aux tranquillisants et hypnotiques.

La cure thermale peut également être proposée en prévention des décompensations dépressives notamment dans le cadre de troubles anxieux prolongés ou dans le cadre de dépressions légères à modérées réactionnelles à des situations pathogènes.

Enfin, certaines pathologies courantes dont l'organicité n'est pas clairement démontrée telles que la fibromyalgie, la colopathie fonctionnelle, le syndrome de fatigue chronique, le syndrome hyperalgique diffus sont également de bonnes indications.

Contre indications

Contre indications générales

  • Cancer en phase terminale ou très évoluée
  • Grande déficience organique (rénale, respiratoire, cardiaque)
  • Hyperthermie
  • Maladie contagieuse dermatologique
  • Dénutrition/anorexie sévère
  • Absence d'autonomie

Contre indications psychiatriques

  • Grande instabilité thymique (bipolarité à cycle rapide, personnalité borderline)
  • Dépression majeure
  • Accès psychotique en phase active
  • Démence avec perte d'autonomie.

Date de création : 12 novembre 2012

Espace Presse

La presse a son mot à dire : Accéder à l'espace presse